Simulovins est un logiciel de simulation du fonctionnement d’un troupeau ovin qui est en développement à l’Université Laval à Québec depuis près de 10 ans. Il prend en considération l’ensemble des paramètres de production d’un élevage ovin et permet de tenir compte des diverses relations qui existent entre tous ces paramètres. Son utilisation permet de démontrer les impacts des variations des performances zootechniques ou de différents systèmes de production sur les résultats techniques et économiques d’un troupeau. Développé à l’origine pour une utilisation en recherche, Simulovins franchira une nouvelle étape de son développement au cours des prochaines années : celle de son utilisation commerciale par les intervenants et les producteurs.

Documentation

Projet de recherche

Détail du projet

En images

Le développement de Simulovins réunit des spécialistes en:

Régie d'élevage

Économie de la production

Gestion d'entreprise

Financement d'entreprises

Génie des ressources informationnelles

Voir la liste des collaborateurs


-

Prévoir, prédire et planifier la pérennité

L’élevage des moutons est une production agricole reconnue pour être très respectueuse de l’environnement et du bien-être animal, des qualités qu’exige maintenant la population canadienne pour nos industries animales. Favoriser son développement est donc un gain pour le développement d’une agriculture plus durable pour le secteur agricole canadien.

Les recettes monétaires de l’industrie ovine au Canada sont en constante augmentation depuis plus de 20 ans. Cette croissance s’explique par la demande accrue pour les produits agricoles diversifiés, mais aussi par un contexte culturel changeant grâce aux nouveaux immigrants, généralement grands consommateurs de viande d’agneau. Autre élément digne de mention, les producteurs d’agneaux canadiens ne produisent qu’environ 45 % de la viande ovine consommée au pays. Ces deux constats sont des indicateurs sans équivoque que l’élevage ovin possède un potentiel de développement important et considérable pour le secteur agricole canadien.

Actuellement, la faible rentabilité de l’élevage des moutons compromet la pérennité de plusieurs entreprises ovines existantes et décourage le démarrage de nouvelles par la relève agricole. Pour assurer une meilleure rentabilité des fermes ovines, il faut nécessairement être en mesure d’identifier précisément les paramètres ou facteurs de production qui ont une influence significative sur les revenus et les coûts de production. Cependant, la complexité du fonctionnement d’un troupeau ovin fait que plusieurs paramètres peuvent influencer sa rentabilité et que les avenues possibles pour améliorer la profitabilité sont nombreuses et peuvent concerner plusieurs secteurs d’activités d’une entreprise.